Sortie de Mageia 5, la magie continue !(linuxfr)

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - aucun commentaire

Mageia est un système d’exploitation libre basé sur GNU/Linux, et porté en tant que projet communautaire par l’association loi 1901 Mageia.Org, cette dernière étant constituée de contributeurs élus.

Le cinquième tour de Mageia est sortie le vendredi 19 juin 2015, proposant les dernières évolutions techniques, de nouvelles versions des bureaux et logiciels, tout en préservant la stabilité d’usage, et en conservant ses outils spécifiques de contrôle du système. Chaque version de Mageia est supportée 18 mois. Les mises à niveau entre versions sont supportées et aisées.

logo mageia

Mageia a démarré en septembre 2010 comme un fork de Mandriva Linux.

Elle a réuni des centaines de passionnés et plusieurs sociétés à travers le monde, qui coproduisent l’infrastructure, la distribution Mageia elle-même, sa documentation, sa diffusion et son assistance, à l’aide de logiciels libres.

Depuis son lancement, elle a publié quatre versions majeures stables en juin 2011, mai 2012, mai 2013 et février 2014.

Mageia est et reste référencée parmi les dix distributions les plus consultées sur Distrowatch.

Lire la suite de Sortie de Mageia 5, la magie continue !(linuxfr)

Mageia 5 brille dans le firmament du libre par Rémi Verschelde

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - 2 commentaires

Après plus d’un an de développement, la communauté de Mageia est fière de vous livrer cette version Mageia 5 tant attendue. Cette annonce est un grand soulagement, un « Enfin ! » qui vient droit du cœur de celui qui est fatigué d’avoir intensément travaillé de longues journées, mais qui en retire une grande satisfaction.

Nous avons choisi de prendre notre temps pour résoudre les problèmes majeurs et avoir une version de haute qualité, sans précipitation. Peut-être notre meilleure version à ce jour, en tenant compte de l’impressionnant travail qui a été fait sur le programme d’installation, à la fois pour ajouter de nouvelles fonctionnalités et éradiquer de vieux bogues.

Si cet « Enfin ! » résonne aussi en vous après des mois d’attente de cette version, téléchargez-la dès maintenant ! Pendant le téléchargement, profitez-en pour en apprendre plus sur Mageia 5 :

Lire la suite de Mageia 5 brille dans le firmament du libre par Rémi Verschelde

Création de paquets DEB (methode2: devscripts)

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - aucun commentaire

Cette fois ci, on va se simplifier la vie:

1/ Pour commencer, nous faisons un dossier avec le nom du paquet, par exemple pour playonlinux:
$ mkdir /home/sebastien/packaging/playonlinux
$ cd /home/sebastien/packaging/playonlinux

2/ On télécharge les sources debian du paquet:
$ apt-get source playonlinux

Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances       
Lecture des informations d'état... Fait
Note : la maintenance du paquet de « playonlinux » est réalisée dans le système de suivi de versions « Svn » à l'adresse :
svn://anonscm.debian.org/pkg-games/packages/trunk/playonlinux/
Nécessité de prendre 3 211 ko dans les sources.
Réception de : 1 http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing/contrib playonlinux 4.2.6-1 (dsc) [1 978 B]
Réception de : 2 http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing/contrib playonlinux 4.2.6-1 (tar) [3 203 kB]
Réception de : 3 http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing/contrib playonlinux 4.2.6-1 (diff) [6 684 B]
3 211 ko réceptionnés en 4s (780 ko/s)  
dpkg-source: info: extraction de playonlinux dans playonlinux-4.2.6
dpkg-source: info: extraction de playonlinux_4.2.6.orig.tar.gz
dpkg-source: info: extraction de playonlinux_4.2.6-1.debian.tar.xz
dpkg-source: info: mise en place de set_debian_env.diff
dpkg-source: info: mise en place de remove_binary_plugin.diff

3/ On télécharge en ROOT, les paquets nécessaire pour construire ce paquet:
# apt-get build-dep playonlinux

4/ On se remet en simple utilisateur, puis on rentre dans le dossier des sources debian:
$ cd '/home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.6'

5/ On va dans voir le fichier /debian/watch qui permet, si bien fait, de faire tout automatiquement avec la commande uscan. Les sources mises à jour seront automatiquement recherchées, téléchargées, et la commande uupdate sera exécutée.
$ uscan

playonlinux: Newer version (4.2.8) available on remote site:
  https://www.playonlinux.com/script_files/PlayOnLinux/4.2.8/PlayOnLinux_4.2.8.tar.gz
  (local version is 4.2.6)
Successfully downloaded updated package PlayOnLinux_4.2.8.tar.gz
Successfully symlinked ../PlayOnLinux_4.2.8.tar.gz to ../playonlinux_4.2.8.orig.tar.gz.
New Release will be 4.2.8-1.
-- Untarring the new sourcecode archive ../playonlinux_4.2.8.orig.tar.gz
Unpacking the debian/ directory from version 4.2.6-1 worked fine.
Remember: Your current directory is the OLD sourcearchive!
Do a "cd ../playonlinux-4.2.8" to see the new package

Si la commande uscan télécharge les sources mises à jour mais n'exécute pas la commande uupdate, vous devriez corriger le fichier debian/watch pour avoir debian uupdate après l'URL.

6/ Normalement tout a été fait si le fichier watch est bien fait, du coup reste plus qu'a fabriquer le deb:
$ cd '/home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8'
$ debuild

dpkg-buildpackage -rfakeroot -D -us -uc
dpkg-buildpackage: paquet source playonlinux
dpkg-buildpackage: version source 4.2.8-1
dpkg-buildpackage: distribution source UNRELEASED
dpkg-buildpackage: source changé par Sebastien CHAVAUX <sebastien@debianlinux.schavfr>
 dpkg-source --before-build playonlinux-4.2.8
dpkg-buildpackage: architecture hôte amd64
dpkg-source: info: mise en place de set_debian_env.diff
dpkg-source: info: mise en place de remove_binary_plugin.diff
 fakeroot debian/rules clean
dh clean --with python2
   dh_testdir
   dh_auto_clean
   dh_clean
 dpkg-source -b playonlinux-4.2.8
dpkg-source: info: utilisation du format source « 3.0 (quilt) »
dpkg-source: info: construction de playonlinux en utilisant le ./playonlinux_4.2.8.orig.tar.gz existant
dpkg-source: info: construction de playonlinux dans playonlinux_4.2.8-1.debian.tar.xz
dpkg-source: info: construction de playonlinux dans playonlinux_4.2.8-1.dsc
 debian/rules build
dh build --with python2
   dh_testdir
   dh_auto_configure
   debian/rules override_dh_auto_build-indep
make[1]: Entering directory '/home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8'
convert -monitor -resize 32x32 /home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8/etc/playonlinux.png /home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8/playonlinux.xpm
Load/Image//home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8/etc[playonlinux.png]: 0 of 128, 00% cLoad/Image//home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8/etc[playonlinux.png]: 1 of 128, 00% cLoad/Image//home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8/etc[playonlinux.png]: 2 of 128, 01% cLoad/Image//home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8/etc[playonlinux.png]: 3 of 128, 02% cLoad/Image//home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8/etc[playonlinux.png]: 4 of 128, 03% c......
Save/Image//home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8[playonlinux.xpm]: 30 of 32, 96% complSave/Image//home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8[playonlinux.xpm]: 31 of 32, 100% complete
make[1]: Leaving directory '/home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8'
   dh_auto_test
 fakeroot debian/rules binary
dh binary --with python2
   dh_testroot
   dh_prep
   dh_auto_install
   debian/rules override_dh_install
make[1]: Entering directory '/home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8'
dh_install
chmod +x debian/playonlinux/usr/share/playonlinux/bash/startup_after_server
chmod +x debian/playonlinux/usr/share/playonlinux/bash/read_pc_cd
chmod +x debian/playonlinux/usr/share/playonlinux/bash/find_python
make[1]: Leaving directory '/home/sebastien/packaging/playonlinux/playonlinux-4.2.8'
   dh_installdocs
   dh_installchangelogs
   dh_installman
   dh_python2
W: dh_python2:479: Please add dh-python package to Build-Depends
   dh_installmenu
   dh_perl
   dh_link
   dh_compress
   dh_fixperms
   dh_installdeb
   dh_gencontrol
dpkg-gencontrol: avertissement: champ Depends du paquet playonlinux : variable de substitution inconnue ${shlibs:Depends}
   dh_md5sums
   dh_builddeb
dpkg-deb : construction du paquet « playonlinux » dans « ../playonlinux_4.2.8-1_all.deb ».
 dpkg-genchanges  >../playonlinux_4.2.8-1_amd64.changes
dpkg-genchanges: inclusion du code source original dans l'envoi (« upload »)
 dpkg-source --after-build playonlinux-4.2.8
dpkg-source: info: retrait de remove_binary_plugin.diff
dpkg-source: info: retrait de set_debian_env.diff
dpkg-buildpackage: envoi complet (inclusion du code source d'origine)
Now running lintian...
W: playonlinux source: changelog-should-mention-nmu
W: playonlinux source: source-nmu-has-incorrect-version-number 4.2.8-1
Finished running lintian.
Now signing changes and any dsc files...
 signfile playonlinux_4.2.8-1.dsc 0x100F502F

You need a passphrase to unlock the secret key for
user: "Sebastien XXXX (seb95) <xxxxx@xxx.xx>"
2048-bit RSA key, ID 100F502F, created 2015-05-19

                  
 signfile playonlinux_4.2.8-1_amd64.changes 0x100F502F

You need a passphrase to unlock the secret key for
user: "Sebastien XXXXXX (seb95) <xxxx.xxx@xx.xx>"
2048-bit RSA key, ID 100F502F, created 2015-05-19

                  
Successfully signed dsc and changes files

Création de paquets DEB (methode1: dpkg-buildpackage)

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - aucun commentaire

On va commencer par changer une règle de compilation d'un paquet déjà présent dans debian:

1/ Je récupère les sources de debian, apt-get source nom_du_paquet ou par exemple:

apt-get source mldonkey

 

2/ Je m'occupe donc de mettre une version différente de celle du dépôt pour pas entrer en conflit avec ceux du dépôt, par exemple si c'est la version 3.5.1 dans le dépôt, je change le miens en 3.5.1-scha1. Je le fais avec dch,:

dch -v 3.1.5-2.scha1

 

3/ J'effectue les modification, admettons que je veux seulement changer un truc dans la compilation, par exemple la prise en charge de tout les protocoles, faudra aller dans le fichier rules du dossier /debian.
Le fichier control me sers a transcrire les changements et alleger les dépendances (debian aime bien donner des versions a ses dépendances ce qui est nécessaire car elle a plusieurs versions (stable, testing, sid))

4/ On télécharge les dépendances du paquet a construire:

# apt-get build-dep mldonkey

 

5/ Ensuite pour construire le paquet on rentre un

dpkg-buildpackage -rfakeroot -us -uc

 

(-us -uc pour ne pas chiffrer avec une clef)

on installe ce que nous demande le terminal( d'ou l'utilité d'un chroot) ou de ne faire que pour des paquets qu'on utilise...
et on a un joli paquet.

Dans les prochains posts, enfin j'espére, on parlera de paquet a partir de zéro, ou avec checkinstall, et ensuite de dépôt privé mais accessible par internet par exemple pour la famille. J'ai déjà lu la doc (tres bonne au passage), il manque plus que le courage pour se lancer.

P.S: toutes les commandes sont a taper en user simple et pas en root! Sauf si

#

est mis avant la commande


Changements apporté au fichier rules:


          --enable-multinet \
          --enable-bittorrent \
          --enable-filetp \
          --enable-gnutella \
          --enable-gnutella2 \
    --enable-fasttrack

 

Description supplémentaire apporté au fichier changelog:

mldonkey (3.1.5-2.scha1) UNRELEASED; urgency=medium
  * Activation des réseaux fasttrack, bittorrent, gnutella1&2, filetp
-- Sebastien CHA <sebastien@xxxxxxxx.xx.xx>  Wed, 15 Apr 2015 14:04:01 +0200

L'adresse a été changé pour ne pas être exploité.

A la suite de quoi nos nouveaux paquets sont disponible comme on peut le voir par un "ls":

[~/Public/debian]:$ ls
mldonkey-3.1.5                                   mldonkey_3.1.5-2.scha1.dsc
mldonkey_3.1.5-2.debian.tar.xz                       mldonkey_3.1.5.orig.tar.bz2
mldonkey_3.1.5-2.dsc                         mldonkey-gui_3.1.5-2.scha1_amd64.deb
mldonkey_3.1.5-2.scha1_amd64.changes         mldonkey-server_3.1.5-2.scha1_amd64.deb
mldonkey_3.1.5-2.scha1.debian.tar.xz

Je viens de refaire un autre paquet, pour le moment ce ne sont qu'a partir des sources de debian, donc le paquet doit être déjà packagé.

apt-get source xfce4-systemload-plugin
su
apt-get build-dep xfce4-systemload-plugin
exit (on revient dans le terminal utilisateur)
dch -v 1.1.1-4.scha1
dpkg-buildpackage -rfakeroot -us -uc

Création de paquets RPM

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - 3 commentaires

Je me suis lancé dans le rpm, bon quelle simplicité par rapport aux DEB!
On commence par faire un répertoire rpm ou rpmbuild comme on veut, avec des sous dossiers, pour cela on va faire la commande suivante:

$ mkdir -p ~/rpmbuild/{BUILD,RPMS/{i586,noarch,x86_64},SOURCES,SRPMS,SPECS}

Puis on installe les paquets nécessaires:

urpmi rpm-build rpm-sign

Bon pour faire un simple  rétroportage il suffit de télécharger le rpm.source du paquet désiré:

$ wget http://mirror.internode.on.net/pub/mageia/distrib/cauldron/SRPMS/core/release/pbzip2-1.1.8-3.mga3.src.rpm

 

Ensuite, la deuxième étape consiste à télécharger les build-requires, c'est à dire les paquets nécessaires au bon fonctionnement de la future application à packager:

# urpmi --buildrequires pbzip2-1.1.8-3.mga3.src.rpm

 

Dernière étape, on build notre paquet :

$ rpmbuild --rebuild pbzip2-1.1.8-3.mga3.src.rpm

on aura un joli rpm!!!

 

Si maintenant on veut mettre a jour un paquet présent dans le dépôt mais pas dans sa dernière version c'est presque pareil:
Dans un premier temps, on télécharges le rpm source :

$ wget http://mirror.internode.on.net/pub/mageia/distrib/2/SRPMS/core/release/playonlinux-4.0.15-2.mga2.src.rpm

 

Ensuite, la deuxième étape consiste à télécharger les build-requires, c'est à dire les paquets nécessaires au bon fonctionnement de la future application à packager:

# urpmi --buildrequires playonlinux-4.0.15-2.mga2.src.rpm

 

On extrait ensuite notre paquet source :

$ rpm -ivh playonlinux-4.0.15-2.mga2.src.rpm

 

Après cette opération, les fichiers sources se situent dans $HOME/rpmbuild/SOURCES et le fichier SPEC dans $HOME/rpmbuild/SPECS/, les fameux dossiers qu'on a fait plus haut big_smile
Nous téléchargeons le nouveau .tar.gz dans le dossier SOURCES:

$ cd $HOME/rpmbuild/SOURCES && wget http://www.playonlinux.com/script_files/PlayOnLinux/4.1.9/PlayOnLinux_4.1.9.tar.gz

 

Ensuite, on édite le fichier SPEC:

$ nano $HOME/rpmbuild/SPECS/playonlinux.spec

 

On change le numéro de version avec celle du paquet nouvellement téléchargée:

Version: 4.1.9

 

Aussi, si l'on souhaite modifier le changelog en dessous en respectant la mise en forme :

* Mon Jul 22 2014 pseudo <pseudo> 4.1.9-1.mga4
+ Revision:
- New 4.1.9 version

 

On enregistre les modifications.
On lance la création du RPM et SRPM dans la console :

$ rpmbuild -ba $HOME/rpmbuild/SPECS/playonlinux.spec

ou si on veut signer son paquet:

$ rpmbuild -ba -sign $HOME/rpmbuild/SPECS/playonlinux.spec

Le RPM sera crée selon l'architecture du système :

/rpmbuild/RPMS/x86_64/

ou

/rpmbuild/RPMS/i586/

 

Et la source :

/rpmbuild/SRPMS/

 

Il ne sera pas possible de créer le RPM pour l'autre architecture, sauf depuis une machine virtuelle ou un autre ordinateur.
Vous ne reste qu'à installer et partager !

Tout a été fait grace a ce tuto :
http://www.mageialinux-online.org/wiki/ … vec-mageia

Sauf que j'ai fait ça avec les paquet mldonkey pour le rétroportage(en faite simplement changer certaines options de compilation.)
Et pour la seconde, c'est a dire mettre à jour le paquet déjà présent dans les dépôts mais dans une version obsolète, c'est avec playonlinux 4.2.6 -> 4.2.7

C'est fait sous Mageia rc5, mais c'est valable sur n'importe quelle distributions RPM, en adaptant bien sur, les outils, comme l'utilisation de yum ou zypper a la place de urpmi,...

Tres simple;) et maintenant j'essaye de faire pareil sous debian avec les paquets debian;)