Création de paquets DEB

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - aucun commentaire

On va commencer par changer une règle de compilation d'un paquet déjà présent dans debian:

1/ Je récupère les sources de debian, apt-get source nom_du_paquet ou par exemple:

apt-get source mldonkey

 

2/ Je m'occupe donc de mettre une version différente de celle du dépôt pour pas entrer en conflit avec ceux du dépôt, par exemple si c'est la version 3.5.1 dans le dépôt, je change le miens en 3.5.1-scha1. Je le fais avec dch,:

dch -v 3.1.5-2.scha1

 

3/ J'effectue les modification, admettons que je veux seulement changer un truc dans la compilation, par exemple la prise en charge de tout les protocoles, faudra aller dans le fichier rules du dossier /debian.
Le fichier control me sers a transcrire les changements et alleger les dépendances (debian aime bien donner des versions a ses dépendances ce qui est nécessaire car elle a plusieurs versions (stable, testing, sid))

4/ On télécharge les dépendances du paquet a construire:

# apt-get build-dep mldonkey

 

5/ Ensuite pour construire le paquet on rentre un

dpkg-buildpackage -rfakeroot -us -uc

 

(-us -uc pour ne pas chiffrer avec une clef)

on installe ce que nous demande le terminal( d'ou l'utilité d'un chroot) ou de ne faire que pour des paquets qu'on utilise...
et on a un joli paquet.

Dans les prochains posts, enfin j'espére, on parlera de paquet a partir de zéro, ou avec checkinstall, et ensuite de dépôt privé mais accessible par internet par exemple pour la famille. J'ai déjà lu la doc (tres bonne au passage), il manque plus que le courage pour se lancer.

P.S: toutes les commandes sont a taper en user simple et pas en root! Sauf si

#

est mis avant la commande


Changements apporté au fichier rules:


          --enable-multinet \
          --enable-bittorrent \
          --enable-filetp \
          --enable-gnutella \
          --enable-gnutella2 \
    --enable-fasttrack

 

Description supplémentaire apporté au fichier changelog:

mldonkey (3.1.5-2.scha1) UNRELEASED; urgency=medium
  * Activation des réseaux fasttrack, bittorrent, gnutella1&2, filetp
-- Sebastien CHA <sebastien@xxxxxxxx.xx.xx>  Wed, 15 Apr 2015 14:04:01 +0200

L'adresse a été changé pour ne pas être exploité.

A la suite de quoi nos nouveaux paquets sont disponible comme on peut le voir par un "ls":

[~/Public/debian]:$ ls
mldonkey-3.1.5                                   mldonkey_3.1.5-2.scha1.dsc
mldonkey_3.1.5-2.debian.tar.xz                       mldonkey_3.1.5.orig.tar.bz2
mldonkey_3.1.5-2.dsc                         mldonkey-gui_3.1.5-2.scha1_amd64.deb
mldonkey_3.1.5-2.scha1_amd64.changes         mldonkey-server_3.1.5-2.scha1_amd64.deb
mldonkey_3.1.5-2.scha1.debian.tar.xz

Je viens de refaire un autre paquet, pour le moment ce ne sont qu'a partir des sources de debian, donc le paquet doit être déjà packagé.

apt-get source xfce4-systemload-plugin
su
apt-get build-dep xfce4-systemload-plugin
exit (on revient dans le terminal utilisateur)
dch -v 1.1.1-4.scha1
dpkg-buildpackage -rfakeroot -us -uc

Création de paquets RPM

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - 3 commentaires

Je me suis lancé dans le rpm, bon quelle simplicité par rapport aux DEB!
On commence par faire un répertoire rpm ou rpmbuild comme on veut, avec des sous dossiers, pour cela on va faire la commande suivante:

$ mkdir -p ~/rpmbuild/{BUILD,RPMS/{i586,noarch,x86_64},SOURCES,SRPMS,SPECS}

Puis on installe les paquets nécessaires:

urpmi rpm-build rpm-sign

Bon pour faire un simple  rétroportage il suffit de télécharger le rpm.source du paquet désiré:

$ wget http://mirror.internode.on.net/pub/mageia/distrib/cauldron/SRPMS/core/release/pbzip2-1.1.8-3.mga3.src.rpm

 

Ensuite, la deuxième étape consiste à télécharger les build-requires, c'est à dire les paquets nécessaires au bon fonctionnement de la future application à packager:

# urpmi --buildrequires pbzip2-1.1.8-3.mga3.src.rpm

 

Dernière étape, on build notre paquet :

$ rpmbuild --rebuild pbzip2-1.1.8-3.mga3.src.rpm

on aura un joli rpm!!!

 

Si maintenant on veut mettre a jour un paquet présent dans le dépôt mais pas dans sa dernière version c'est presque pareil:
Dans un premier temps, on télécharges le rpm source :

$ wget http://mirror.internode.on.net/pub/mageia/distrib/2/SRPMS/core/release/playonlinux-4.0.15-2.mga2.src.rpm

 

Ensuite, la deuxième étape consiste à télécharger les build-requires, c'est à dire les paquets nécessaires au bon fonctionnement de la future application à packager:

# urpmi --buildrequires playonlinux-4.0.15-2.mga2.src.rpm

 

On extrait ensuite notre paquet source :

$ rpm -ivh playonlinux-4.0.15-2.mga2.src.rpm

 

Après cette opération, les fichiers sources se situent dans $HOME/rpmbuild/SOURCES et le fichier SPEC dans $HOME/rpmbuild/SPECS/, les fameux dossiers qu'on a fait plus haut big_smile
Nous téléchargeons le nouveau .tar.gz dans le dossier SOURCES:

$ cd $HOME/rpmbuild/SOURCES && wget http://www.playonlinux.com/script_files/PlayOnLinux/4.1.9/PlayOnLinux_4.1.9.tar.gz

 

Ensuite, on édite le fichier SPEC:

$ nano $HOME/rpmbuild/SPECS/playonlinux.spec

 

On change le numéro de version avec celle du paquet nouvellement téléchargée:

Version: 4.1.9

 

Aussi, si l'on souhaite modifier le changelog en dessous en respectant la mise en forme :

* Mon Jul 22 2014 pseudo <pseudo> 4.1.9-1.mga4
+ Revision:
- New 4.1.9 version

 

On enregistre les modifications.
On lance la création du RPM et SRPM dans la console :

$ rpmbuild -ba $HOME/rpmbuild/SPECS/playonlinux.spec

ou si on veut signer son paquet:

$ rpmbuild -ba -sign $HOME/rpmbuild/SPECS/playonlinux.spec

Le RPM sera crée selon l'architecture du système :

/rpmbuild/RPMS/x86_64/

ou

/rpmbuild/RPMS/i586/

 

Et la source :

/rpmbuild/SRPMS/

 

Il ne sera pas possible de créer le RPM pour l'autre architecture, sauf depuis une machine virtuelle ou un autre ordinateur.
Vous ne reste qu'à installer et partager !

Tout a été fait grace a ce tuto :
http://www.mageialinux-online.org/wiki/ … vec-mageia

Sauf que j'ai fait ça avec les paquet mldonkey pour le rétroportage(en faite simplement changer certaines options de compilation.)
Et pour la seconde, c'est a dire mettre à jour le paquet déjà présent dans les dépôts mais dans une version obsolète, c'est avec playonlinux 4.2.6 -> 4.2.7

C'est fait sous Mageia rc5, mais c'est valable sur n'importe quelle distributions RPM, en adaptant bien sur, les outils, comme l'utilisation de yum ou zypper a la place de urpmi,...

Tres simple;) et maintenant j'essaye de faire pareil sous debian avec les paquets debian;)

NuTyX saravane 15.05 disponible avec cards 1.0

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - aucun commentaire

Dernière nouvelle 15-05-2015

NuTyX saravane 15.05 disponible avec cards 1.0

Introduction pour les plus pressés

Septs mois après la sortie de saravane 14.11 au lieu des trois mois prévus à l'origine, je suis très fier de vous annoncer (enfin) la sortie de NuTyX saravane 15.05 dont voici en résumé les nouveautées:

  • glibc 2.21
  • gcc 4.9.2
  • binutils 2.25
  • kernel 3.19.6
  • kernel-lts 3.18.12
  • kernel-iso 3.18.11
  • cards 1.0
  • curl 7.42.1
  • firefox 37.0.2
  • Outil de configuration très pratique en ligne de commande pour l'horloge, le clavier, le réseau et la langue: setup-nutyx
  • Interface graphiques prête pour l'installation en toute simplicitée (avec autologin): KDE 4.14.3 et Xfce4 4.10.1
  • Nouvel iso 15.05 en 32 et 64 bits
  • Nouvelle version complètement revue de cards qui passe finalement en 1.0
  • Documentation sur le site complètée
  • Script d'installation de NuTyX saravane
  • Le projet complèt des sources de NuTyX disponible sur https://github.com/NuTyX

Pour connaître toutes les mise à jour des paquets, vous pouvez consultez la page: https://github.com/NuTyX/saravane/commits/master

Lire la suite de NuTyX saravane 15.05 disponible avec cards 1.0

Remettre de la magie dans l'informatique.(Par Stormi)

Rédigé par Sébastien.C(seb95) - - aucun commentaire

Mageia, c'est quoi ?

Mageia est une distribution Linux, c'est-à-dire un système d'exploitation et un ensemble
de logiciels pour rendre un ordinateur entièrement fonctionnel, et bien plus !
Elle peut remplacer complètement Windows, ou cohabiter sur le même ordinateur.

 

Lire la suite de Remettre de la magie dans l'informatique.(Par Stormi)